Newsletter : ce qu’il ne faut surtout pas faire

Communiquer par mail n’est pas si simple que l’on y croit. Il suffit d’opter pour les bonnes manières afin d’assurer et réussir sa campagne d’emailing. Étant un outil de communication le plus vieux, le Newsletter reste l’élément de prédilection de certaines compagnies pour travailler et échanger. C’est aussi l’élément clé de la réussite d’une stratégie marketing. Mais comment rédiger une bonne newsletter ? Avant de bien rédiger un emailing, vaut mieux connaître les erreurs à éviter.

Erreur 1 : mauvaise fréquence de communication

Puisque la newsletter est un outil indispensable dans une entreprise, la rédaction doit être attractive pour inciter le trafic à mettre à action. Pourtant, certaines mesures et techniques sont notamment négligées par les responsables d’emailings. Afin de bien écrire une newsletter, il faut éviter de communiquer à la mauvaise fréquence. C’est-à-dire que vous ne devez pas trop espacer les envois de vos emails, car il se peut que vos concurrents puissent prendre vos clients. D’où, cela aura un impact négatif sur votre société. Pour ce faire, vous devez établir une fréquence d’envoi efficace pour bien tenir l’attention de votre cible. Ainsi, elle doit s’adapter parfaitement aux besoins de ce dernier.

Erreur 2 : accentuation sur les tons formels

En principe, dans le monde du commerce, pour arriver à vendre un produit, il faut toujours gagner le cœur de son client. De ce fait, la newsletter n’est pas faite pour juste informer ses cibles, mais surtout de créer un lien de proximité avec eux. C’est pourquoi il est préférable d’écrire comme une personne normale. Établir un mail avec un ton informel leur permet de se détendre, d’avoir plus de confort et d’aisance. Il faut oublier les jargons professionnels afin de créer une zone de détente. Pour écrire une newsletter, il faut rester soi-même tout en soignant sa rédaction. Attention, évitez à tout prix d’envoyer des contenus sans intérêt.

Erreur 3 : négligence de l’objet et les titres

Dans la rédaction, l’objet et les titres sont des éléments primordiaux à ne pas négliger. Généralement, ils permettent de donner idée à ce que les lecteurs vont lire et attendre. De ce fait, pour écrire une newsletter, l’objet de votre email doit évoquer une valeur ajoutée pour que les cibles aient plus envie de cliquer et se mettre en action. Concernant les titres, évitez d’écrire avec un style médiocre. Pour attirer plus de trafic, il faut miser sur un titre attrayant qui donne envie de lire. Vaut mieux combiner une phrase avec votre activité et les problèmes ou besoins de vos clients.

Qu’est ce qu’un contenu web bien “optimisé” ?
Choisir un bon rédacteur web : une des clés majeures pour un bon référencement de site